Le fonctionnement d’un four

Les composants essentiels d’un four électrique

Description d’un four à chaleur tournante ©gifam
  • - Le moufle est l’enceinte calorifugée d’un four
  • - La résistance de voûte représente la partie chauffée supérieure du four
  • - La résistance de sole est la résistance placée dans la partie basse du four
  • - La résistance circulaire est placée au fond du four autour de la turbine. Elle est uniquement présente sur les fours à chaleur tournante.
  • - Le gril sert à faire gratiner les croque-monsieur ou les gratins en tout genre
  • - Le ventilateur brasse l’air chauffé par les résistances de sole et de voûte. L’air brassé permet une montée en température plus rapide et répartit plus uniformément la chaleur dans toute l’enceinte du four.
  • - La turbine permet de pulser l’air quand elle est associée à la résistance circulaire dans l’enceinte du four. C’est la chaleur tournante.
  • - L’éclairage permet de voir où en est la cuisson de vos plats, une lampe éclaire l’intérieur du four.
  • - Les gradins sont utiles pour choisir la hauteur de la plaque dans le four. Cette dernière peut être placée très haut en vue de gratiner son plat ou au contraire très bas pour les grosses pièces de volaille.
Haut de page

Les différents modes de cuisson d’un four électrique

La convection naturelle

La convection naturelle ©gifam La chaleur provient des résistances de la voûte et/ou de la sole. C’est le procédé de cuisson historique du four. Ce mode est adapté pour cuire toutes les recettes traditionnelles comme le poulet rôti. Il permet d’obtenir des aliments croustillants. Néanmoins, il dessèche les aliments et autorise seulement une cuisson sur un seul niveau.

L’air brassé

L’air brassé La cuisson à air brassé associe l’action des résistances de voûte et de sole à un ventilateur. La répartition de la température est plus uniforme. La cuisson sur 2 niveaux est possible et la montée en température est plus rapide : 8 à 10 minutes pour 200 °C contre 20 minutes en convection naturelle. Attention, ce mode de cuisson peut mélanger les odeurs. Il n’est donc pas conseillé de faire cuire un rôti et une tarte sucrée simultanément.

La chaleur tournante

La chaleur tournante Le four à chaleur tournante est doté d’une résistance supplémentaire, placée autour d’une turbine sur la paroi du fond. L’air chaud est ainsi pulsé à l’intérieur du four. La chaleur tournante permet une montée en température rapide. Le four peut atteindre 200 °C en 6 à 8 minutes. Ce mode permet également la cuisson de plusieurs plats différents sur plusieurs niveaux, simultanément, sans mélange d’odeurs ni de saveurs.



La cuisson à la vapeur

Le four vapeur d’électrolux La vapeur permet de cuisiner équilibré et de préserver les qualités nutritionnelles (vitamines et minéraux). Elle garantit le goût, la texture et la couleur des aliments. Vous appréciez les viandes tendres et juteuses, un bon boeuf braisé, ou encore un poisson fondant ? Le four doté de la fonction vapeur vous permet de réussir aussi bien des pâtes feuilletées bien aérées, que des gratins, des pizzas, ou encore des pâtisseries… Le four est composé d’un réservoir d’eau qui permet d’envoyer de la vapeur d’eau dans son enceinte et ainsi de maintenir un niveau d’humidité idéal pour obtenir des aliments moelleux et plein de saveurs.

Voir ce four encastrable doté de la fonction vapeur
Voir notre sélection de fours vapeur

Le four gaz

Votre habitation est reliée au gaz de ville, profitez-en pour choisir un four au gaz ! Plus de problème de sécurité grâce au dispositif thermocouple qui équipe tous les modèles. En cas d’extinction accidentelle de la flamme, il coupe automatiquement l’arrivée de gaz pour prévenir toute fuite.

Voir les fours encastrables à gaz

En option : Le tournebroche

Le tournebroche s’utilise pour rôtir des volailles et d’autres grosses pièces de viande. La broche tourne grâce à un moteur placé à l’arrière ou sur le côté du four. Les viandes sont ainsi dorées à point et conservent leur moelleux.

Haut de page

Comment nettoyer son four

Nettoyage à catalyse

La catalyse Les fours à catalyse sont autodégraissants. La catalyse détruit les projections de graisse par oxydation dès que la température dépasse 180 °C. (Attention, la catalyse fonctionne pour la graisse mais pas pour le sucre). Nous vous recommandons de laisser votre four en fonction pendant 10 à 15 minutes à 250 °C après chaque cuisson, afin de régénérer les parois catalytiques.

Avantages de la pyrolyse

Le nettoyage à pyrolyse Le four à pyrolyse s’autonettoie. Après avoir lancé cycle à 500 °C, il suffit de passer ensuite un coup d’éponge pour enlever les cendres. Ses parois recouvertes d’un émail spécifique, supportent les 500 °C nécessaires à la carbonisation des salissures et des graisses.
Plus élaborés, de nouveaux systèmes de pyrolyse agrémentés d’électronique détectent le degré de salissure du four. Ils adaptent alors la durée du cycle de nettoyage en fonction de celle-ci. Un gain de temps appréciable…
Astuce : il est recommandé d’enchaîner le cycle de pyrolyse juste après la cuisson, vous économiserez de l’énergie en profitant de la chaleur de votre four.

Voir les fours encastrables à pyrolyse

Nettoyage manuel

Les fours à émail lisse nécessitent un nettoyage à la main. L’émail doit être entretenu très régulièrement avec une éponge et un détergent doux.

Voir les nettoyants biodégradables
Haut de page

Sécurité du four encastrable

La porte froide ou tempérée

La porte froide Le four à porte froide est fortement conseillé aux familles composées de jeunes enfants et lorsque le four est en position basse dans la cuisine. En effet, les fours à porte froide sont équipés de quatre vitres ventilées en permanence, et permettent ainsi de maintenir une température en façade de 30 ° alors qu’elle est de 200 ° à l’intérieur. La température d’une porte froide est de 60 °C maximum durant une pyrolyse (en son point central).

Voir les modèles de fours encastrables à porte froide

Le verrouillage de la porte

Pour des raisons de sécurité, en cycle pyrolyse, un système de verrouillage condamne automatiquement la porte dès que la température du four approche les 300 °C. A partir de cette température, la porte reste bloquée même si le cycle de pyrolyse est interrompu (panne de secteur ou arrêt volontaire). La ventilation est maintenue après l’opération de nettoyage tant que le four n’est pas suffisamment froid.



Le verrouillage du bandeau de commande

Cette fonction permet de conserver les réglages initiaux sans que personne (en particulier les enfants) ne puisse les modifier, en jouant.



Isolation renforcée

Les fours actuels disposent d’un système de ventilation optimisé et d’une isolation renforcée. Ils peuvent ainsi s’installer en toute sécurité dans un meuble en colonne ou sous un plan de travail.

Haut de page

Ergonomie, design et électronique

Les différents modes d’ouverture

four tiroir Si les portes abattantes sont encore très courantes, il existe des fours à l’ergonomie différente.

  • - Dans cet esprit, le four à tiroir trouve facilement sa place sous un plan de travail et facilite l’accès aux préparations grâce à ses deux rails.
  • - Le four doté de portes latérales offre un angle d’ouverture à 180 ° C et permet ainsi une grande maniabilité dans l’enceinte du four.
  • - Voyez grand ! Si la taille standard ne vous satisfait pas, il existe des fours de 90 cm de large qui permettent la préparation de grands poissons ou de grandes pièces de viande…

Voir les fours encastrables à ouverture latérale

L’inox, la tendance déco

Tendance inox Fini le choix classique entre le noir ou le blanc, aujourd’hui l’inox se profile comme le dernier chic ! Indémodable, il donne à votre cuisine un aspect moderne et design. Connu pour être délicat à nettoyer, l’inox est traité sur certains fours par un jet de micro billes de verre qui le rendent mat et résistant aux traces de doigts, pratique ! Notre conseil pour votre cuisine équipée, optez pour des éléments de même marque. Vous serez sûr d’obtenir une teinte d’inox harmonisée sur vos différents éléments, le même système d’éclairage, et quelquefois les mêmes boutons !

Voir les fours encastrables au look inox

Quand l’électronique rend le four intelligent

Recettes préprogrammées Un poulet à rôtir, une tarte, des meringues à cuire ? Grâce à l’électronique, le four devient intelligent. Quelle température sélectionner ? Comment déterminer le temps de cuisson idéal ? Les fours munis de programmateurs électroniques permettent d’affiner les paramètres de cuisson afin de réussir à coup sûr ses recettes les plus délicates, et de les programmer à l’avance grâce au départ différé.

Plusieurs types de programmation électronique existent :

  • - La cuisson assistée : le bandeau de commandes préconise la température en fonction du mode de cuisson sélectionné.
  • - Recettes pré-programmées : il vous suffit de sélectionner le type d’aliment et son poids. Le programmateur, dont la mémoire est pleine de recettes, vous indique la température idéale adaptée à la nature de votre préparation culinaire. Il suffit de valider le poids et le four gère tous les paramètres de cuisson.
  • - La cuisson automatique, le four propose une dizaine de recettes complètement automatiques. Il suffit d’en sélectionner une et le four ajuste les paramètres en cours de cuisson grâce à des capteurs d’humidité
La sonde thermométrique, plantée au coeur des aliments, permet de contrôler à tout moment la température. C’est particulièrement utile pour déterminer la fin de cuisson des viandes rouges, notamment si elles étaient encore congelées au moment de la cuisson. Les fours peuvent être programmés pour arrêter la cuisson sitôt la température souhaitée atteinte.

Voir les fours dotées de recettes préprogrammées

Haut de page

Installation et encastrement d’un four

Les dimensions d’encastrement

four tiroir Dans un premier temps, vérifiez bien les dimensions de votre four et celles de votre emplacement. Il est recommandé de laisser un espace minimum de 5 mm entre le mur et l’arrière du four pour favoriser la circulation d’air. La taille d’un four classique est standard et est prévu pour se loger dans une niche mesurant 60 x 60 x 60 cm. Il est ainsi très facile de remplacer son ancien four par un neuf, dans le même emplacement de sa cuisine.



L’électricité



Fixation

Utilisez les vis livrées avec le four pour le fixer. Les trous de fixation dans les lattes latérales sont accessibles lorsque la porte du four est ouverte.



1ère utilisation

Avant d’utiliser votre four, retirez toutes les protections et enlevez tous les accessoires de l’enceinte du four. Faites-le chauffer à 200 °C pendant environ une heure en laissant la porte ouverte, afin d’évacuer les odeurs et les fumées qui se dégagent des nouveaux matériaux.



Haut de page

Entretien d’un four

Nettoyer, dégraisser, détacher

Nettoyer, dégraisser et détacher votre four manuellement grâce à notre gamme de nettoyants professionnels



Remplacer les ampoules

Remplacer les ampoules spécialement conçues pour résiter à haute température



Livres de cuisine

Consultez nos livres de cuisine pour tester de nouvelles recettes



Haut de page

Glossaire sur les fours

Le thermostat mécanique

Le thermostat mécanique est un système assez ancien et qui n’est pas très précis. La température est réglée à 3-4 degrés près.


Le thermostat électronique

Les fours sont quasiment tous équipés d’un thermostat électronique. C’est un système beaucoup plus précis : il permet de régler la température du four à 0.5 degré près.


Porte froide

Dispositif de sécurité, composé de plusieurs vitres, qui permet à la porte du four de ne pas dépasser 60° sur la façade extérieure.


Four multifonctions

C’est la combinaison de plusieurs modes de cuisson. Cette modularité permet de réaliser des préparations culinaires de toutes sortes.


Chaleur tournante

Le fond du four dispose en son centre d’une turbine qui pulse l’air chauffé par la résistance circulaire dans l’enceinte du four. Grâce à la circulation rapide de l’air chaud à l’intérieur de l’enceinte, les préparations peuvent cuire sur plusieurs niveaux simultanément sans mélange d’odeurs.

Haut de page