Darty

Newsletter :

Mon panier

Connectez-vous pour utiliser la liste d'envies

X
J'accepte
Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Darty utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.

Eternuements, nez qui coule, yeux rouges : stop aux allergies

Les pollens ne sont pas les seuls responsables de ces symptômes. Poussière, acariens, poils d'animaux et humidité peuvent aussi en être la cause. Présents dans nos habitats, on y est exposés en permanence. Comment assainir l'air de la maison et prévenir les risques d'allergies ? Réponses de l'allergologue...

Allergies : décryptage

Comment savoir si je suis allergique ?

Les symptômes de l'allergie ne se manifestent pas au premier contact avec l'allergène. Une personne peut être sensibilisée pendant des années, sans le savoir, jusqu'à atteindre un seuil... Moment auquel les premières manifestations allergiques se déclenchent. Celles-ci peuvent prendre différentes formes : éternuements à répétition, démangeaisons au niveau du nez et des yeux, conjonctivite, gène respiratoire, etc.

A la maison, quelles sont les causes des allergies ?

Tout le monde est exposé aux polluants présents dans l'atmosphère, à l'extérieur comme à l'intérieur. Du fait du temps que l'on passe dans les environnements clos (habitat, transports en commun, lieu de travail, etc.), les pollutions qui y sont liées ne doivent pas être négligées. Acariens, blattes, moisissures, animaux, les sources de pollution sont multiples, et d'autres facteurs peuvent favoriser les infections. C'est le cas notamment des produits ménagers, des peintures, des moquettes, du tabac, des parfums d'ambiance, voire même des plantes. Autant de substances qui libèrent des composés organiques volatils (les fameux COV), à l'origine de nombreuses irritations.

Comment lutter contre les allergies ?

Peut-on prévenir les allergies ?

Avant l'apparition de tout symptôme allergique, on peut effectivement prévenir les risques en limitant le contact avec les allergènes (on évitera par exemple de faire entrer les animaux dans les chambres) et en réduisant les pollutions intérieures, grâce à un entretien régulier de l'habitat et le choix de matériaux (pour les meubles et les revêtements) naturels ou certifiés.

Après le diagnostique d'une allergie, en plus d'un traitement adapté, plusieurs conseils :
- aérer quotidiennement l'habitat et le lieu de travail
- s'équiper d'un aspirateur avec filtre HEPA
- ranger et entretenir régulièrement les espaces de vie
- protéger la literie avec une housse anti-acariens efficace, en polyuréthane, qui couvre les 2 faces du matelas, et éviter les oreillers en plumes et couvertures en laine
- laver le linge de maison à 60°C (température à laquelle disparaissent les acariens)
- proscrire tapis et moquettes

Combien de temps faut-il aérer, et à quel moment de la journée ?

Il est recommandé d'aérer les lieux clos environ 15 minutes par jour. Idéalement, tôt le matin, ou le soir, en dehors des pics de circulation, afin de ne pas faire rentrer la pollution venant de l'extérieur. Des horaires à respecter d'autant plus, au printemps, en période pollinique.

Quelles précautions prendre pour faire le ménage ?

Un ménage régulier, une à deux fois par semaine, est indispensable pour assainir la maison et lutter contre les causes d'allergie. De manière générale, évitez les détergents chimiques, dont les composés s'évaporent et restent en suspension dans l'air. Pour les poussières, l'idéal est de passer un chiffon humide sur le mobilier ou un plumeau électrostatique. Pour l'entretien des sols, un aspirateur doté d'un système de filtration HEPA permet de retenir les particules allergènes les plus fines. Une personne allergique optera sans hésiter pour un modèle avec sac.

Propos recueillis auprès du Dr C.S., allergologue libérale, diplômée de l'université de Paris VI

Article rédigé par Luisa

Qui peut souffrir d'allergie ?

Aujourd'hui, 1 Français sur 4 souffre d'allergies, et 10 % de la population peut le devenir, même sans antécédents familiaux. Dans une famille où 1 parent est allergique, les enfants ont 20 à 40 % de risques de le devenir. Si les 2 parents souffrent d'allergies, l'enfant le sera aussi dans 50 à 80 % des cas.

Chiffres clés

> On passe 80 à 90 % de notre temps dans des lieux clos
> L'air à l'intérieur des bâtiments est 5 à 10 fois plus pollué qu'à l'extérieur

Purifier l'air

Un purificateur d'air peut être utilisé en prévention, pour assainir l'air d'une pièce. Il est particulièrement recommandé aux personnes allergiques qui ont un animal de compagnie, afin de capturer les allergènes.

Pollution : comment mesurer ?

Faites appel à un Conseiller médical en environnement intérieur. Celui-ci effectue une enquête à domicile, réalise des prélèvements et établit un diagnostic, afin de mettre en oeuvre des mesures d'éviction. Bon à savoir : cette intervention est prise en charge sur prescription médicale.

Lutter contre l'humidité

Vous le savez sans doute, acariens et moisissures se développent avec l'humidité. Pour vous aider à rétablir un taux d'hygrométrie adapté dans les pièces mal isolées, pensez au déshumidificateur d'air et aérez !