Lumino : stop à la déprime de l'hiver !

Comme 15 à 20 % de la population vous redoutez l'arrivée de l'automne et ses effets sur votre moral ? L'intensité de la lumière joue un rôle primordial dans notre bien-être. Pourquoi est-on si sensible aux saisons ? Comment rester en forme et garder le moral au top tout l'hiver ? Hervé Carbonnel, DG de la société Dayvia (fabricant français de lampes de luminothérapie) nous éclaire sur le sujet.

La luminothérapie, pour quoi faire ?

Quel effet a la lumière sur notre corps ?

"La lumière est une source d'énergie vitale pour l'homme. Le jour, la lumière provoque la sécrétion d'hormones du bien-être énergisantes comme la sérotonine et le cortisol. Elle active aussi une multitude de fonctions dans notre cerveau comme l'humeur, la synchronisation de notre horloge biologique (donc le sommeil) et même nos performances physiques ou intellectuelles.

Pourquoi souffre-t-on de dépression saisonnière ?
Dès que la lumière baisse, le corps sécrête de la mélatonine : l'hormone du sommeil. En hiver la sécrétion de cette hormone augmente beaucoup. Du coup, plusieurs symptômes se manifestent tels que l'humeur maussade, l'irritabilité, des troubles du sommeil ou encore une diminution de l'activité et de la libido. On parle de blues hivernal, voire de dépression saisonnière.

Tous les bienfaits de la luminothérapie

La luminothérapie permet-elle aussi de lutter contre les coups de barre en journée ?

Oui, la lumière est le premier synchronisateur de notre horloge biologique, (le deuxième étant l'activité physique). Une exposition à la luminothérapie chaque matin permet de réguler notre horloge interne et ainsi lui envoyer le message de secréter les hormones de jour.

Que faire pour éviter les insomnies ?
Il faut éviter toute exposition à la lumière dans les heures qui précédent le coucher, ça retarde la sécrétion de mélatonine et donc l'endormissement. L'ordinateur qui émet une forte luminosité à proximité du visage est déconseillé en fin de soirée. L'activité sportive prolongée avant le coucher est également déconseillée, tout simplement parce que ces deux actions retardent la sécrétion de mélatonine.

La luminothérapie peut-elle aider les personnes qui travaillent en horaires décalés ?

Oui tout à fait. Je préconise une exposition à la luminothérapie le soir avant de prendre son poste et idéalement de porter des lunettes de soleil le matin quand on rentre se coucher pour se préparer au sommeil.

La luminothérapie est-elle efficace contre le jet-lag ?
Effectivement, la luminothérapie est aussi très utilisée par les personnes qui voyagent et franchissent ainsi plusieurs fuseaux horaires en peu de temps. La lumière intervient comme facteur de resynchronisation, pour s'adapter très rapidement à l'heure du pays de destination.

La luminothérapie : pour qui ?
J'ai envie de dire pour tous car aujourd'hui, l'évolution de nos rythmes de vie par rapport à nos ancêtres réduit considérablement notre temps d'exposition à la lumière naturelle et nous sommes tous de plus en plus confinés toute l'année à l'intérieur de locaux souvent sous éclairés."

Propos recueillis par Léa

La luminothérapie chez Darty

Découvrez toute la gamme de lampes pour garder le moral tout l'hiver.

Intensité lumineuse

> Une bougie  = 1 lux
> Eclairage domestique = entre 200 et 400 lux
>
Eclairage de bureau 500 lux
>
Ciel nuageux : de 500 à
25 000 lux
>
Ciel ensoleillé : de 50 000 à
100 000 lux

Lumière bleue ou blanche ?

> La lumière bleue permet de lutter ponctuellement contre les coups de barre. (Avis médical recommandé avant utilisation)
> La lumière blanche permet de lutter à plus long terme contre la sensation de blues ou de déprime.

Réveillez-vous en douceur le matin...

Stop au BIP stressant qui vous réveille tous les matins en sursaut !
Le simulateur de l'aube vous réveille en douceur en illuminant progressivement la pièce, comme un vrai lever de soleil.