Tous les conseils pour bien choisir son home cinéma

Cédric
Publié le 20/02/2023 5487
Share
Bien choisir son cinéma est crucial si l'on souhaite profiter de ses films en haute qualité !
Dialogues, ambiances sonores et bruitages sont essentiels pour profiter pleinement d'un film. Aujourd'hui, la finesse des nouveaux téléviseurs ne permet pas d'intégrer de puissants haut-parleurs. Le son manque donc souvent de profondeur. Le home cinéma est la solution pour donner un relief sonore à votre TV ! Voici mes conseils pour bien le choisir.

Pourquoi choisir un home cinéma ?

Aujourd’hui, on ne regarde plus la TV comme avant. On utilise de plus en plus le streaming via Netflix, Disney+, MyCanal et d’autres services de VOD. De plus, la TV elle-même a évolué avec l’adoption de la TNT HD. Mais le son des TV n’a pas évolué, ou assez peu. Du fait de la taille des TV, de plus en plus fines, on ne peut pas avoir une puissance et une qualité de son optimales. Combien de fois vous dites-vous que vous n’entendez pas les paroles de votre série préférée ou que les explosions de votre film d’action sont trop fortes ? Tout ceci est normal. Vous ne pouvez pas retrouver le son enveloppant d’une salle de cinéma avec les haut-parleurs de votre téléviseur.  

Le home cinéma est là pour remédier à ce problème. En installant un home cinéma chez vous, vous aurez le frisson d’une séance de cinéma tout en profitant du confort de votre salon

De plus, grâce à ses différentes connectiques, le home cinéma s’adaptera à n’importe quelle TV. Pas besoin d’avoir le dernier modèle pour avoir un son de cinéma.

Qu’est-ce qu’un home cinéma ?

Home cinéma se traduit littéralement par « cinéma à la maison ». En effet, un home cinéma est un système visant à améliorer le son de la TV et à proposer une immersion sonore digne d’un cinéma grâce à plusieurs enceintes réparties dans la pièce, le tout à la maison.  

Contrairement à une barre de son, le home cinéma vous demandera plus de place et il vous faudra agencer votre salon différemment, mais vous obtiendrez en récompense une qualité d’écoute, une immersion et une spatialisation inégalables. 

Le home cinéma est composé de deux éléments distincts jouant chacun un rôle distinct : 

  • L’ampli home cinéma  
  • Les enceintes 
Image

L’amplificateur audio-vidéo ou ampli home cinéma, la base de l’installation home cinéma

L’amplificateur home cinéma est le « chef d’orchestre ». C’est lui qui va gérer les différentes sources et traiter le son. 

Il possède différentes connectiques à l’arrière, notamment des prises HDMI, optique, RCA, pour brancher vos appareils (consoles, lecteur blu-ray, box internet…), des connecteurs pour les câbles d’enceintes, mais aussi de plus en plus du Wi-Fi et Bluetooth pour pouvoir aussi écouter vos musiques et radios préférées. 

L’ampli home cinéma, aussi appelé « ampli audio-vidéo », est en fait un « hub » audio-vidéo. Il gérera la partie audio pour les enceintes, mais aussi l’image qu’il renverra à la TV. Avec les télévisions récentes, plus besoin d’une multitude de câbles. Grâce à un câble HDMI depuis l’écran et jusqu’à l’ampli, ce dernier gèrera la source à afficher à l’écran. Cela simplifie bien les choses. Mais si votre TV est plus ancienne, pas de craintes, vous pourrez quand même en profiter. Il suffira de la brancher via un câble optique pour profiter d’une qualité sonore exceptionnelle. 

L’ampli décode des « formats audio » pour le son. Notamment le Dolby Digital et le DTS. Ce sont des formats « multi-canaux » qui vont donner à chaque enceinte un rôle bien particulier pour les voix, dialogues, effets, musiques et autres fonctions et donc donner plus de volume au son de la TV.

Récemment, de nouveaux formats appelés Dolby Atmos et DTS-X sont venus rajouter de la verticalité au son jusqu’à pouvoir entendre un son venant de haut en bas (par exemple une goutte d’eau tombant au sol) pour une meilleure immersion et être dans une « bulle sonore » mais cela demande quelques particularités au niveau du placement des enceintes. 

> Quelles sont les différentes technologies visuelles et sonores au cinéma ? 

 Les enceintes, fidèles assistantes de l’amplificateur au service du home cinéma 

Le choix des enceintes est très important. Suivant l’endroit où elles seront installées et suivant la pièce, vous ne choisirez pas le même type d’enceintes. Dans le cas d’un système home cinéma, on parle de « pack d’enceintes ».

En effet, un système home cinéma est composé de plusieurs enceintes réparties dans la pièce pour avoir un son « spatial » comme au cinéma, c’est-à-dire que l’on ressent le son venant de devant mais aussi de gauche, de droite, de derrière et même suivant les systèmes, venant du haut. 

Un pack est composé d’un minimum de 5 enceintes. Les enceintes joueront un rôle précis suivant leur disposition et leur forme. Certaines seront dédiées aux effets latéraux et la musique, d’autres pour les voix et les dialogues et enfin d’autres pour les effets. Suivant les packs, vous aurez différentes enceintes. 

De plus, vous pourrez, en fonction des packs, avoir un caisson de basses fourni pour amplifier les « basses », notamment pour avoir des explosions plus enveloppantes.   

Il y a 2 grands types de packs d’enceintes : 

  • Les enceintes dites « satellites ». Ce sont des enceintes compactes. Idéales pour passer inaperçues et très pratiques à installer aux murs ou au plafond. Elles sont systématiquement accompagnées d’un caisson de basses ou « subwoofer » pour ajouter des sons graves, notamment pour les explosions, et permettre d’avoir un volume sonore plus important. Souvent, les enceintes sont toutes similaires. Elles joueront un rôle précis en fonction de leur place dans l’installation du home cinéma. 
     
  • Les enceintes dites « colonnes ». Ce sont plus grandes et verticales. On les pose directement au sol. Elles donneront un rendu audio plus fin mais seront difficiles à cacher car elles sont plus imposantes. Elles peuvent néanmoins devenir de véritables objets de déco. Les enceintes colonnes sont accompagnées d’une enceinte dite « centrale » pour les voix et dialogues et d'un minimum de deux enceintes dites « bibliothèque » pour les effets d’immersion, disposées à l’arrière. Les packs avec enceintes colonnes sont rarement fournis avec un caisson de basse mais vous pouvez en ajouter un si vous le souhaitez. 

Choisir la puissance adaptée pour son home cinéma

La puissance d'un home cinéma est définie en watts RMS. C'est la puissance maximale que peut transmettre l'ampli aux enceintes et au caisson de basses. Pour une petite pièce, il est conseillé d'avoir en moyenne 50 W par enceinte.

Voici une grille de lecture :

  • 5 x 80 W + 1 x 100 W = 5 enceintes de 80 W et 1 caisson de basses de 100 W ;

  • Si un 7.1 possède une puissance de 7 x 100 W cela indique que le caisson de basses est actif ;

  • Sinon il faut diviser par le nombre de canaux. Exemple : un 5.1 avec une puissance de 600 W = 6 éléments donc 100 W pour chaque enceinte et le caisson de basses.

Comment disposer des enceintes de home cinéma ?

En fonction du pack acheté et du nombre d’enceintes que vous souhaitez utiliser, il faudra les disposer à des endroits précis.

Mais tout d’abord, un petit point sur la nomenclature :

Un pack d’enceintes est indiqué par une suite de chiffres : 5.1 ou 7.1.2 . Ici, nous allons les appeler X.Y.Z 

  • Le premier chiffre, symbolisé par le X, indique le nombre d’enceintes dites « au sol ». Il y en a un minimum de 5. Une enceinte « centrale » pour les dialogues, deux enceintes « latérales » pour les effets et la musique et enfin deux enceintes à l'arrière pour les effets environnants. Dans le cas où il y a 7 enceintes, elles sont disposées sur le côté. 
     
  • Le deuxième chiffre, Y, indique le nombre de caissons de basses. Il peut y en avoir 0 ou 1, et cela peut aller jusqu’à 2 si l’ampli le supporte. 
     
  • Enfin, le Z, lorsqu’il est présent, indique le nombre d’enceintes « verticales ». C'est notamment le cas avec du Dolby Atmos ou du DTS-X. Cela permet d’avoir des effets de hauteur et de chute où l’on ressent le son venant de haut en bas.  

En résumé, un système 5.1.2 sera composé de 5 enceintes « au sol », d’un caisson de basse et de 2 enceintes pour donner de la verticalité du son. Bien sûr, il faut veiller à sélectionner un système ayant une puissance adéquate à la superficie de la pièce. 

Les systèmes satellites sont principalement dédiés aux superficies allant de 35 à 40 m2. Au-delà, on conseille surtout des enceintes colonnes. Il ne s’agit cependant pas d’une vérité absolue. Ecoutez avant tout les enceintes et vérifiez bien où elles seront installées (accrochées au mur, dans un meuble...) pour choisir le modèle adéquat. 

Image

Focus sur les home cinéma Wi-Fi et Bluetooth

Les ampli home cinéma possèdent parfois des fonctionnalités complémentaires. Celles-ci ne servent pas pour la partie cinéma à proprement parler, mais pour les loisirs, comme pour écouter de la musique ou la radio par exemple. 

     Les home cinéma Wi-Fi 

Vous pourrez connecter votre ampli à votre box internet via le Wi-Fi (ou en câble si vous préférez). Cela va vous permettre notamment d’utiliser votre assistant vocal préféré (Alexa, Google Assistant ou Siri) mais aussi d’utiliser la fonction Airplay ou Chromecast avec les appareils compatibles. De plus, certains amplis vous permettront d’utiliser des webradios et de bénéficier de plusieurs milliers de stations à travers le monde, depuis chez vous. 

> Airplay, c'est quoi ?

     Les home cinéma Bluetooth 

La fonction Bluetooth vous permettra d’écouter la musique de votre smartphone ou de tout autre appareil Bluetooth sur votre ampli, sans fil ou sans internet. 

Maintenant, vous avez les clés pour choisir le home-cinéma qui vous convient en fonction de vos besoins.